Il y a des créatrices qui me font rêver, oui rêver.

Elles sortent un modèle, et il m'emporte, des rêves, des souvenirs, des images...

Christelle en fait partie. Ce n'est même pas parce qu'elle l'a appelé "pride and prejudice" et que j'ai lu et relu Jane Austen à l'envie. Non, c'est juste que lorsque j'ai vu son modèle, j'ai tout de suite pensé à Jane Austen. c'est cela le talent non ? Nous transmettre l'imaginaire  qui a pris racine pour s'incarner en un ouvrage.

J'ai craqué, totalement craqué. Et bien que je rentrais tardivement de vacances, j'ai pu tester ce modèle. Un vrai bonheur pour la tricoteuse que je suis.... rêveuse...

Jane Austen c'est une ambiance,

les nuages bas, la mer qui s'agite, le vent qui souffle sur nos joues, entre douceur et force

 

DSC09830

 

DSC09831

 

DSC09832

 

DSC09850

Adolescente, j'adorais me chercher un petit coin isolé entre les rochers, les vagues venant s'y écraser avec vigueur ; et y lire, lovée là, et emmitouflée dans des pulls bien chauds (que je me tricotais moi-même, oui, oui, dèjà !).

 

DSC09859

 

DSC09857

 

DSC09860

 

DSC09861

 

DSC09867

 

DSC09865

 

 La lumière pouvait tout à coup surgir, les petits miracles de la pointe du Finistère...

DSC09851

 Pride and Prejudice Cardigan by Christelle Nihoul

taille S

3 écheveaux de Lilou Single Fingering, coloris spartacus

aiguilles 3,75

Le gilet est un bonheur de jeu de mailles torsadées qui soulignent les hanches, la taille, ou encore les manches. Intuitivement, elles courent sur le gilet comme une évidence, en toute simplicité. Quel chic ce gilet ! Il y a même une testeuse qui l'a décliné en robe, c'est magnifique !

Le fiche explicative est très bien détaillée, avec un réel pas à pas. De quoi ravir plus d'une austinienne tricoteuse en herbe ;-)

Le fil que j'ai choisi a été une vraie découverte. Ingrid a tout d'une grande coloriste joliment inspirée : dans ses écheveaux il y a des nuances des plus subtiles, et qui changent selon la luminosité. D'ailleurs je ne saurais dire si mon gilet est plus dans les tons verts ou bleus : selon la lumière et ce que je porte, les tonalités ne sont pas du tout les mêmes. Comment vous dire ? Cela m'a fait penser à ma Bretagne. C'est sans doute cela qui m'a fait au tout dernier moment de ma commande, changer complètement de teinte d'écheveau... celle-ci est au plus près de ce que je ressentais du modèle, la façon dont je me voyais l'habiter.

Le fil a une belle densité, mais tout en finesse, il a une belle tenue. Et lorsque j'ai bloqué l'ouvrage, il est devenu doux, mais doux... une seconde peau ;-) 

Comme un bonheur n'arrive jamais seul, et que Christelle est très inspirée par ce thème, ce gilet fait partie d'un livre de 2 autres modèles qui l'accompagnent : des mitaines et un chapeau. Chaque modèle peut être acheté séparément ou via le livre. Bon, bien-sûr, je vais vous montrer cela...

Je vous fais rêver encore ?

 

pandpebookcover