C'est l'histoire d'un premier pull sur lequel j'ai complètement craqué lors de la découverte du merveilleux ibook de Laurence, sorti lors du salon savoir-faire et créations. J'ai tellement aimé sa ligne, ses détails de constructions, et sachant que ce modèle de Julie ne pouvait qu'être une nouvelle partie de plaisir, je l'ai tout de suite acheté, dans le projet de le faire dans un duo mère-fille.

Ce n'est pas ce duo que vous allez voir aujourd'hui, même si le mien est quasi fini (mais pas tout à fait...), mais un tout autre, qui a quelque peu bousculé mes petits projets de fin d'année.

Lorsque Sandrine m'a demandé si je voulais bien tester son nouveau modèle... ah, et bien, lorsque je l'avais vu, je l'avais bien imaginé aussi pour ma fille, dans une version douillette et hivernale... mais bon, je terminais juste le sien... j'ai cheminé, et j'ai alors non seulement pensé à un fil que j'avais à la maison et qui lui conviendrait bien, et c'est alors que je me suis mise alors à drôlement bien l'imaginer sur ma nièce ce joli petit pull. J'ai donc dit OUIII

J'ai donc mis mon pull à moi en attente, et je me suis lancée dans l'aventure, celle aussi de pouvoir le lui offrir directement lors de des fêtes de noël.
Et alors, mon cadeau à moi, ça a été cette chouette séance photos, entre cousines, dans le plaisir de  s'amuser, et de me laisser saisir quelques jolies photos de leurs minois... et , euh, des pulls aussi ;-)

Attention, chants et danses étaient au rendez-vous !

photo-15

image

image

image

image

image

image

photo-8

photo-9

photo-10

photo-11

photo-12

photo-13

photo-14

photo-16

photo-17

photo-18

photo-19

photo-20

photo-21

photo-22

photo-23

 

Petit Large by Lili Comme Tout

Taille 8 ans

2 écheveaux de Graine de laine Pimprenelle

Coloris compotée de prunes

aiguilles numéro 4 et 3,5

Hveravellir by Sandrine Bianco

Taille 8 ans

3 pelotes de Dolce di luce 2 fils

coloris épis provençal

Aiguilles 4 et 3,5

Alors pour ce petit large, j'ai adoré sa forme classique et en même temps fourmillant de détails modernes. Je dois dire qu'il m'a fait le même effet que le treillis de Julie : super bien construit.

La compotée de prunes de Laurence est juste une merveille ! Lumineuse, jouant de toutes ses gammes sur une même teinte. C'est la deuxième fois que je tricote la pimprenelle, et je dois dire que j'aime beaucoup son tricotage, mais aussi sa grosseur me plait beaucoup : cela fait un pull chaud, mais pas trop.

Quant à Hveravellir, la chouette surprise a été de découvrir sa construction tubulaire, qui lui donne une finition parfaite, et un col par exemple, très élastique. On a l'impression en regardant le bord du col qu'il a était retourné. Mais pas du tout, c'est le point qui est ainsi, et c'est juste tip top !

Et je vous assure que l'on a vraiment l'impression de tricoter directement en 3 dimensions, le "tube" s'aggrandissant ou retrécissant au fil des besoins de sa construction.

Pour avoir très réguliérement tricoté des modèles de Sandrine ces dernières années, je la suspecte d'avoir passé la vitesse supérieure avec ce modèle dans la construction non plus à plat, mais en trois dimensions. J'attends la suite avec impatience ;-)

J'ai choisi la dolce pour en faire un pull moelleux et douillet, de ceux dans lesquels on a envie de s'emmitouffler en hiver. J'ai adoré aussi ce dessin des torsades ponctué de point dentelle, ce qui revisite le pull torsadé en une version très féminine.

Pour cette version, j'ai allongé un peu le corps et les manches,afin de correspondre au mieux à la morphologie de ma nièce.

Maintenant, je peux vous le dire. Si j'ai pensé à elle pour ce joli pull, je l'imaginais très bien dedans, mais aussi elle porte avec tant de plaisir les petites choses que j'ai pu lui confectionner, que c'est un vrai plaisir, un honneur même, de lui faire cadeau de quelques autres ouvrages....

Je finis sur cette photo des cousines, si chouette :

image

 

Merci les demoiselles !

Merci Sandrine pour ta confiance pour ce test !