Me revoilà après le tourbillon du mois de juin. Une nouvelle petite série de posts tricot mais aussi couture pour ce mois de juillet avant de prendre une pause estivale. 
Tout d'abord j'ai participé à un nouveau test de Christelle, beau, trop beau ! J'ai rapidement été inspirée par ce châle que j'ai trouvé somptueux. Un peu comme je m'imaginais être le châle d'une diva en fait :-)
Très vite aussi s'est imposé un écheveau des (V)ilaines : songer au printemps japonais. Un écru relevé de pointes de corail. J'ai cherché pour aller avec un autre écru en lace, qui ferait, dans mon idée, que le les pointes de corail comme lustrées par la soie du fil, ne seraient là que pour apporter de la lumière à l'écru, comme le soleil couchant en une fin de soirée d'été très chaude....

image

image

image

photo-8

photo-9

photo-10

photo-11

photo-12

 Raison et Sentiments by Christelle Nihoul

1 écheveau de (vi)laines ...Malouines&soie fingering

coloris Songer au printemps japonais

1 pelote de Rowan Fine Lace

Aiguilles 3,75

La construction du châle est toute simple : un grand restangle où les deux fils s'alternent, dessiné par un discret jeu de mailles glissées. Puis un travail de la dentelle, une fois toutes les mailles relevées ou récupérées sur le montage provisoire du départ. 

Mon choix de fil a bien imprégné mon châle de cet imaginaire qui m'a baladait lorsque j'en ai vu les premieres photos. Heureuse je suis ! 

Une seule petite chose que j'aurai aimé pouvoir anticiper, et qui je l'espère me restera en mémoire pour d'autres fois : mon châle étole n'est pas aussi grand que je l'avais escompté, et surtout que le modèle original ou celui fait par plusieurs testeuses. En fait la soie ne se détend pas tant que cela au moment du blocage, et je n'ai pas osé être trop ferme sur ce dernier du fait de la lace. Du coup, tout ne s'est pas déployé comme il aurait fallu. Et donc mon étole ne fait que 1m22 sur 75 cm de large, ce qui est correct, mais juste (surtout quand on sait que j'aurai pu prendre un numéro d'aiguilles plus grand par ex, j'avais suffisemment de fil). Cela ne m'empêche pas de la porter, loin de là, et très agréablement d'ailleurs, mais heureusement que je ne suis pas un grand gabarit... En tout cas, la nouvelle que je suis en train de me tricoter, dans un tout autre genre, je l'ai agrandie celle-ci !

En tout cas, je l'ai portée très fierement à Brugges, et je peux vous dire qu'elle a fait l'admiration de quelques passantes... il y en a même une qui me l'a chipée la coquine :

image

image

 

Mais bon, je ne me suis pas laissée complètement attendrir par son joli sourire, et je l'ai récupérée ! Non, mais ;-)

Merci beaucoup Christelle pour ce si joli test ... et je n'ai pas fini de vous faire découvrir ses merveilles ....

A très très bientôt, ;-)