C'est parti d'une envie commune avec Valérie, des envies de smocks. Et pour moi aussi l'envie de me remettre à la broderie.

Bon les smocks je vous avouerai que j'adore cela, et que je me suis toujours dit que j'en ferai pour mes enfants. Et là ma fille a déjà 7 ans 1/2 et donc, je crois qu'il était temps. Pas sûr qu'elle m'en demande encore à 15 ans, à moins qu'elle ne traverse à cette période-là une phase très fleur bleue... comme sa mère cela dit ;-)

 Je les souhaitais modernes ces smocks, et j'ai donc choisi un lin de couleur. J'étais partie sur une robe, et j'imaginais des manches papillons, de l'ampleur... J'ai eu envie d'Alula, en la modifiant un peu. Allez, je vous montre, et je vous explique après :

image

 

image

image

image

image

image

Robe Alula d'Ivanne Soufflet in grains de couture

extrapolé en taille 10 ans

lin corail in sacrés coupons

boutons  sur tissu peint trouvé  dans une mercerie à Quimper

J'ai donc gardé la ligne d'Alula, et fait une goutte simple dans le dos, attachée par un bouton. J'ai dessiné des manches papillons que j'ai froncées.

Côté smocks, j'ai gardé ce calcul basique de multiplier par 3 la largeur. Comme j'ai trouvé ce même rapport avec les plis plats du modèle, je me suis dit que c'était LE modèle à choisir. Jusque là tout va bien. Je fais la petite couture de l'encolure, dessine et brode mes smocks (broderie complètement improvisée d'ailleurs), bref je m'amuse. Je couds ma robe, petit essayage. Tout va bien, sauf un détail : la finition de l'encolure. Je pensais juste devoir mettre un petit biais, sauf que cela accentuait un vilain petit pli de chaque côté des smocks, exactement au niveau de la petite couture que j'avais faite et qui été sur le modèle. Alors certes, cela permettait un joli arrondi pour les plis plats, mais ne convenait absolument pas à ma partie smockée qui était... droite !

J'ai mis un certain temps avant de comprendre qu'il me suffisait de reessiner l'encolure, en l'arrondissant. J'ai mis un certain temps aussi à comprendre comment m'y prendre sans avoir à refaire toutes mes petites broderies. D'où une finition pas super nette et un petit aperçu du biais à l'intérieur.

Mais bon, ma fille l'adore, elle garde beaucoup de charme... et me rappelle qu'il faudrait que je m'exerce un peu plus souvent sur les smocks :-)

Je vous la montre en action ?

image

image

image

image

image

image

image

Une vraie Alula somme toute ;-)

Et il faut dire que l'inspiration est vite venue à ma petite sioux pour trouver comment la porter :

image

Il ne faut pas croire que les smocks sont réservés aux petites filles sages ^^

Bon Valérie, il me tarde maintenant de découvrir ton superbe manteau en lin ancien ! A toi de jouer ;-)