Cet été, j'ai commencé à rêver à l'automne...

L'automne dans les bois, lorsque le soleil arrive à se frayer un chemin

et à traverser les feuillages et les branchages.

Vous savez, de cette lumière, qui se dépose sur les feuilles rouges, jaunes, oranges,

et s'installe, s'y mêle, telle des multitudes de pépites d'or...

DSC03410

Alors  j'ai cherché la lumière...

J'ai trouvé les feuilles....

DSC03416

Mais sous ces premières feuilles, j'ai trouvé aussi de ces jeunes pousses,

comme il en existe encore à l'automne. Elles se cachent, se protègent, un peu écrasées,

mais pleines d'espoir pour les saisons à venir...

DSC03415

Et puis, sous mes pas, près des arbres, il y a encore quelques fleurs à l'orée du bois,

toutes épanouies, mais éphémères...

DSC03408

La lumière, s'est glissée sur les feuilles déjà matures, qui foisonnent dans les arbres 

avant, un jour s'écraser sous nos pas.

Elle s'est glissée aussi sur les quelques fleurs arrimées au sol, au gré de la fantaisie du vent...

Mais elle n'a pu se poser sur les jeunes pousses, dont la matière est déjà toute lustrée de la seule présence de leur sève...

Je l'ai trouvée la lumière

DSC03414

Et j'en ai fait un châle, un châle d'automne

DSC03418

DSC03419

DSC03422

DSC03421

DSC03405

et je l'ai fait enveloppant, afin de m'envelopper de la lumière de l'automne

lorsque les premiers frimas se font sentir...

DSC03406

DSC03407

Les feuilles sont en laine de Yack di luce, 2 fils

les jeunes pousses sont en cotton viscose de chez drops

les fleurs sont en kid silk

et la lumière vient d'un merveilleux fils glitter cuivré de chez drops

Merci à Carole d'abriter mes rêves...

et un grand merci à Etféemère, qui lorsque je lui ai parlé de ce châle, l'a qualifié de "baroque". Cela ne m'a pas quittée tout au long du cliquetis de mes aiguilles....

On peut trouver Lumière d'automne ici...

 

 

Edit du 17 septembre 2011

 

 

 

Parce que lorsque l'on crée, une part de ce qui se passe nous échappe, toujours.

 

Pendant, mais aussi après.

 

Il y a, tout d'abord, la façon dont chacune va faire vivre celui qui deviendra son châle,

 

à travers les moments partagés avec lui lors de sa réalisation...

 

On oublie souvent de dire combien ces heures passées avec notre ouvrage est aussi un moment d'intimité avec lui : on réagit au plaisir du point à réaliser, aux différentes techniques utilisées, au fil qui courre sur nos doigts, se densifie jusque sur nos genoux...

 

mais aussi le plaisir du temps où l'on peut imaginer le porter..

 

celui du cadeau aussi, de la personne a qui l'on pense tout au long de l'ouvrage...

 

Et après...

 

Et bien après pour Lumière d'automne, cela a été le plaisir de lire vos messages si enthousiastes, d'y voir pour moi un autre regard... et pour lesquels je vous remercie.

 

Il commence déjà à vivre sa vie...

 

Et puis après, cela a été aussi cette idée de Carole. De cette idée qui m'a fait penser que je n'avais pas fait que confier mon "bébé" à Carole, elle l'avait fait grandir !

 

Et je ne pouvais que vous faire partager cela ! Si vous voulez vous aussi mettre des couleurs à l'automne, voici le coup de pinceau de l'artiste :

 

P1100454

 

P1100457

 

P1100460

 

P1100464

 

P1100470

 

Et ceci ne sont que de tous petits exemples de tout ce qu'elle a imaginé... et je crois que ce n'est pas fini !

En fait je la suspecte de s'être trouvé un nouveau jeu qui l'amuse beaucoup, n'est-ce pas Carole ?

*************

Je voudrais finir par un petit oubli que j'ai fait sur la fiche du châle : j'ai oublié de mettre la légende du + sur la grille du point dentelle 2. Alors voici la "clef" : ce signe indique que c'est du jersey envers (maille endroit sur l'envers, et maille envers sur l'endroit). 

De plus 2T veut bien dire 2 m envers ensemble torses.

(La fiche est corrigée. Pour les anciennes, Carole vous envoie une nouvelle fiche  en pdf).

Je vous fais toutes mes excuses pour cet oubli. 

*********

 

Je reviens très vite, j'ai pleins de petites choses à vous montrer...